«

»

Mai 22

5 astuces pour que votre enfant joue avec ses jouets tout seul !

 

Mon enfant a plein de jouets et il n’y joue pas !

Mon bébé ne sait pas jouer tout seul !

J’ai connu ce genre de situations… Après avoir glané des informations ici et là et testé des idées avec mes puces, voici mes 5 astuces pour aider votre bout de chou à jouer avec ses jouets tout seul !

 

Astuce n°1 :

 

Un tout-petit peut difficilement jouer seul dans sa chambre. Ce n’est que vers 3 ans qu’il commence à y jouer, de plus en plus longtemps avec l’âge. L’âge est approximatif, le caractère et le développement de chaque enfant étant unique !

 

Un bout de chou de moins de 3 ans a besoin de vous voir pour jouer. Il n’a pas forcément besoin d’être collé à vous mais il doit vous avoir dans son champ de vision pour être rassuré et pour jouer sereinement.

 

Chez nous, nous avons la chance d’avoir une cuisine ouverte qui donne sur le séjour et le salon. Pour l’instant, c’est donc notre salon qui fait office de coin jeux pour Lisette (35 mois) et Vivie (16 mois). Quand elles jouent seules, c’est quasiment exclusivement dans le salon.

 

Astuce n°2 :

 

Pas trop de jouets ! Cela parait contradictoire : un enfant joue mieux quand il a moins de jouets… Je vous assure, cela fonctionne très bien !

 

J’ai envie de vous raconter une anecdote qui m’a fait réfléchir sur mon organisation à la maison en terme de jouets…… En novembre dernier, nous sommes partis une semaine en vacances avec nos puces et nous étions très limités en terme de place. Nous avons donc pris un seul petit bac de jouets (deux voitures, 3 bonhommes, 2 peluches, crayons, feuilles, cahiers, 3 livres, balles). Lisette et Vivie n’ont jamais autant joué avec chacun de ces jouets. Seulement avec un bonhomme et une voiture, Lisette s’inventait des histoires et jouait longtemps… je n’avais jamais observé cela auparavant !

 

Astuce n°3 :

 

Des jouets bien rangés ! Quand il y a moins de jouets, c’est déjà plus simple pour ranger !

 

Je passe à peu près 10 minutes tous les soirs à ranger et à positionner leurs jouets un peu différemment à chaque fois. Le lendemain, leur intérêt est renouvelé !

 

Astuce n°4 :

 

Des jouets visibles ! Des jouets cachés dernière des placards n’attirent pas l’œil du tout-petit. Ces jouets-là ne sont pas mis en valeur et seront plus vite oubliés.

J’aime poser quelques jouets sur des tapis, j’aime les tiroirs transparents, les bacs ouverts et à hauteur d’enfant et surtout, les meubles »cases » : les jouets ont une place, ils sont rangés, visibles donc en valeur. Votre bout de chou aura envie d’aller vers eux !

 

 

Astuce n°5 :

 

C’est ma dernière astuce mais pas la moins importante, loin de là !

Des jouets en rotation !

Chez nous la rotation des jouets du salon se fait une fois par semaine. En général, chaque mercredi, je monte les jouets en haut, je les range et je redescends de « nouveaux jouets » comme dit Lisette. J’essaie de varier les types de jouets (jeu de construction, puzzle, habits de poupées, voiture…).

 

Pour les plus petits, il peut être intéressant de poser quelques jeux à renouveler régulièrement (livres, puzzle, briques, cahier…) bien en évidence sur une table d’enfant.

 

Quelques jouets très appréciés de mes puces dérogent à cette règle : par exemple la poussette ou la cuisine.

 

Exemple : aménagement du salon pour cette semaine

 

Un placard bas, souvent réservé aux activités manuelles.

Elles changent chaque semaine. Ici : feuilles, gomettes, trousses de crayons de couleur, album à colorier, jeu de la tirelire.

Lisette et Vivie dispose d’une petite table d’enfant à proximité.

Bout de chou aménagement des jouets

 

 

Un jeu de construction (kapla) accompagné de quelques figurines.

J’ai choisi des animaux de la marque Schleich. Ils sont assez chers mais pour une bonne raison : ils sont résistants et réalistes. De nombreux détails sont reproduits. Si j’ai l’occasion, j’en parlerai peut-être dans un prochain article…

Bout de chou aménagement des jouets

 

Un coin lecture et repos

Bac de livres bas, quelques livres sortis, une poire…

Bout de chou aménagement des jouets

 

Un train et quelques petites voitures

Le tapis reste en permanence. Les jouets installés dessus changent.

Bout de chou aménagement des jouets

 

Un coin  poupées

Il reste parfois plusieurs semaines de suite, victime de son sucés. Le bac d’habits est très apprécié (habits de bébé naissance ou 1 mois, les habits trop larges sont plus faciles à enfiler !).

Bout de chou aménagement des jouets

 

La cuisine et sa dînette

Elle n’est pas dans le salon mais à côté de notre cuisine. Elle reste en permanence, les enfants y jouent beaucoup .Vivie a commencé très jeune, avant même de savoir marcher  !

Bout de chou aménagement des jouets

 

Deux jouets qui roulent

Pour faire des manœuvres, pour faire la course, pour se défouler à l’intérieur…

Ils sont un peu encombrants mais restent en permanence tant les filles y jouent !

Bout de chou aménagement des jouets

 

Remarques

 

  • Votre tout-petit peut apprendre à jouer seul mais pas très longtemps de suite non plus. Chez nous, c’est régulièrement : « Maman pipi ! » ou « Maman câlin ! ». Lisette est capable de jouer assez longtemps seule. Vivie a encore besoin d’être souvent avec moi.

 

  • Pour l’équilibre de votre bout de chou, il est intéressant d’alterner les moments où il joue seul avec des moments avec vous, que ce soit pour jouer, pour une activité ou pour participer aux tâches quotidiennes, ce qui plaît souvent beaucoup !

 

  • Il s’agit d’astuces pour aider votre bout de chou à mieux jouer. Ce ne sont pas non plus des astuces miracles. Chez nous, il y a aussi des jours « avec » et des jours « sans » !!

 

J’attends vos réactions ! Comment vous organisez-vous pour les jouets de vos enfants ? Sacrée affaire !!

 

(9 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nini

    Bonjour et merci pour cet article!
    Mon fils à 19 mois et il est vrai que tous ses jouets étaient empiler dans un coin du salon et ce qui l’amusait le plus c’est de mettre le bazar… et il ne jouait pas forcément avec les jouets…
    Maintenant que je lui demande systématiquement de ramasser et de le ranger, il le fait moins.
    C’est une bonne idée de les ranger dans des meubles ouverts. Il va falloir que je convaincs le papa car ce n’est pas très esthétique les meubles à jouets dans le salon.
    Je lui ai fais un petit coin de table avec chaises pour mettre ses livres mais il préfère les emmener sur la table basse pour les lire comme nous sommes toujours sur le canapé…!
    J’adore votre tapis, pouvez-vous me dire où l’avez-vous trouvé?

  2. Haumont Elise

    Je confirme, plus il y a de jouets et moins ils sont intéressé par ces derniers.
    Ma fille n’étant pas encore en âge d’être seule dans sa chambre (elle va avoir 11 mois) je lui installe donc une partie de ses jouets dans le salon (où je suis présente).
    J’en prends quelques-uns (qui font de la musique, qui roulent etc…assez varié pour l’éveil) et je les espace pour qu’elle les voit dès le 1er regard. Je veille cependant à les regrouper par catégorie (les instruments de musique ensemble par exemple).
    j’ai pu constater que notre petite Maé jouait mieux ainsi.
    Par contre, comme elle se lasse vite, je change les jouets après chaque sieste (donc jusqu’à 3x/ jour).
    Il m’arrive aussi de lui mettre certaines boîtes, en plus des jouets, où il y a ses peluches par exemple…du coup elle farfouille et choisi elle-même les jouets avec lesquels elle veut jouer.
    C’est une très bonne solution pour laisser le choix à son enfant 🙂

  3. Joelle

    A voté !
    Je suis tout à fait d’accord avec vous : la rotation des jouets il n’y a rien de mieux.
    On a aussi ici quelques jouets qui restent en permanence : cuisine, poupées, garage, circuit…
    Je vais tenter de mélanger kapla et animaux pour voir ce que ça donne chez nous (merci pour l’idée) parce que les animaux Schleich (ou assimilés) ne sont pas beaucoup utilisés.
    Et il faut absolument que j’investisse dans un tapis pour mon fils ! Merci de me le rappeler 🙂
    Bonne continuation et à bientôt.
    Joelle

    1. Boutdechou en éveil

      Les animaux Schleich, pour l’instant, c’est surtout Vivie qui joue avec. Elle est dans sa période « j’énumère toutes les parties du corps que je connais » et elle s’en donne à cœur joie avec ces animaux !
      Bon weekend Joelle !

  4. Virginie

    Chouette récapitulatif! On est effectivement constamment envahis par les jouets, et bizarrement, les enfants se retrouvent régulièrement à ne pas savoir quoi faire. J’essaie d’appliquer quelques uns de tes principes : Jouets rangés dans des étagères ouvertes, petite table pour les activités manuelles, coin dinette toujours disponible, etc.

    Par contre, le coin lecture, c’est pas encore ça. Mon grand est un très grand lecteur (enfin autonome, le bonheur pour lui et nous!), et le second adore aussi les livres, alors ils traînent partout! Dans leurs lits, sur le sol de leur chambre, dans le séjour… La bibliothèque est un peu surchargée, je ne suis pas sûre que les livres rentreraient tous si je prenais la peine de faire un rangement complet.

    Sinon, dans l’absolu, j’ai un gros souci de place. Je ne peux pas mettre plus d’étagères dans leur chambre, à moins de rogner sur la place du futur lit de la petite soeur, donc, les caisses de jeux traînent en plein milieu, c’est un vrai foutoir. Et le séjour est également en train de saturer. Peut-être devrais-je pousser plus loin le principe de la rotation, quitte à laisser certaines caisses de jouets inaccessibles dans les placards quand ce n’est « pas leur tour »?

    Bref, merci d’aborder le sujet, ça me motive à m’attaquer au problème!

    Sinon, pour rebondir sur le fait de jouer seul : La personnalité et le rang de l’enfant doit pas mal jouer aussi. Mon aîné a eu besoin de beaucoup d’accompagnement par les adultes (il réclamait qu’on lui fasse la lecture dès qu’il y avait un adulte ‘exploitable’ à proximité), mais mon second est très indépendant et peut jouer des heures avec un circuit de train, la dinette ou les petites voitures.

    Ce qui marche bien quand je n’ai pas l’occasion de jouer avec eux : Leur proposer une activité ‘calme’ (type montessori tiens) sur la table de la cuisine pendant que je suis occupée à côté.

    Ceci dit, maintenant qu’ils ont l’âge de jouer ensemble (3 et 6 ans), le problème n’est plus vraiment d’arriver à ce qu’ils jouent seul, mais d’arriver à ce qu’ils jouent ensemble sans que ça se termine en pugilat :-).
    Virginie Articles récents…Dodo, P’tits MatelotsMy Profile

    1. Boutdechou en éveil

      Bonjour Virginie !

      C’est sûr qu’avec les jouets des enfants, on est vite confronté au problème de la place ! Je trouve que ton idée de faire des caisses de jouets et de les ranger dans des endroits inaccessibles, en haut des placards, pendant quelques temps est intéressante… Les enfants ne seront que plus contents de les redécouvrir un peu plus tard ! Après, il peut aussi être intéressant de « rebrassser » les caisses de temps en temps pour que ce ne soit pas toujours les même jouets présentés ensemble.

      Je suis d’accord avec toi, Lisette mon aînée a aussi eu plus besoin de mon intervention n’ayant pas d’autre compagnon de jeu. Je me suis plus « creusée la tête » pour l’amener à jouer seule. Maintenant, Lisette et Vivie commencent à bien jouer ensemble mais pour Lisette, ce n’est pas pas toujours évident de partager !

      Bon weekend !

      1. Virginie

        Six mois plus tard… Nous sommes enfin passés à l’action, et c’est super!

        J’ai raconté l’expérience là : http://ptitsmouss.blogspot.be/2014/10/lassolement-triennal-des-jouets.html

  5. Sabrina

    Je vois que ces messages datent un peu mais merci pour ces idées
    Mon fils a bientôt 4 ans et il n’aime pas du tt jouer tt seul 🙁
    Je me sens coupable de triste de le voir jouer seul donc il a pris l’habitude de me solliciter dans arrêt
    Et je constate que sa chambre est un chantier avec pleins de jouets donc je vais commencer par ranger et faire un bon tri
    Un grand merci pr ces astuces
    Je vais m’y mettre des demain

  6. MaudAlice

    Je suis à bout de force, je ne savais plus quoi faire … et je viens de tomber sur votre page, je pense me diriger effectivement sur … peu de jeux, car en effet, il en a beaucoup trop, et ne sais plus ou donner de la tête.

    Je vais faire un petit tri, et ranger mieux, ramener quelques jouets dans le salon et changer chaque semaine, j’espère que ça va l’aider.

    Il veut toujours qu’on l’accompagne dans sa chambre, ou dans ses jeux, cependant, il veut toujours que ce soit nous qui « construisons », il prend et nous donne, et finalement lui il ne fait rien du tout, ce qui est un peu agaçant, car il n’accepte pas qu’on lui demande de faire pareil. C’est la même chose pour le dessin, c’est toujours maman, jamais lui …

    Merci pour les idées en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge