«

»

Mai 23

Le sommeil, le rêve et l’enfant – Dr Marie Thirion

Mon bébé a 4 mois et demi et il ne fait pas ses nuits… Les tétées, les siestes de la nuit comme du jour ne sont pas régularisées… Est-ce normal ? Que faire ? Quelles sont les astuces pour l’aider à trouver un bon rythme ?

 

Voilà les questions que j’ai récemment posées à ma sage-femme au sujet de Vivie… On trouve tellement d’informations diverses et variées sur Internet. On ne sait plus quoi penser… Elle m’a prêté ce livre écrit par deux pédiatres, sa « bible » concernant le sommeil de l’enfant, du nouveau-né jusqu’à l’adolescent.

 

Voici les références précises

 

  • Le sommeil le rêve et l'enfant« Le sommeil, le rêve et l’enfant »
  • Dr Marie Thirion et Dr Marie-Josèphe Challamel
  • Editeur : Albin Michel
  • Bibliothèque de la famille
  • 384 pages

Présentation du livre

 

Ce livre est composé de 11 chapitres. Je les décline tous ci-dessous, pour vous permettre de vous faire une idée des thèmes abordés.

  • Comment étudie-t-on le sommeil ?
  • Nous sommes des êtres cycliques
  • Construction et organisation du sommeil (de la vie fœtale à l’adolescence)
  • L’itinéraire-sommeil des six premiers mois de vie
  • Les mille et une questions sur les six premiers mois

Par exemple : Faut-il se lever quand un enfant se réveille toutes les deux heures ? Comment l’aider à différencier le jour et la nuit ? Comment aider un bébé à faire ses nuits ?

  • Le sommeil et l’équilibre : de 6 mois à 15 ans
  • L’enfant qui ne s’endort pas seul et celui qui se réveille la nuit
  • Cauchemars et hurlements nocturnes
  • L’enfant qui fait pipi au lit
  • Sommeil et somnifères
  • Les maladies du sommeil

Mon avis personnel…

 

Les auteurs de ce livre sont pédiatres, spécialistes du sommeil et chercheurs, cela m’a rassuré quand à la véracité des propos.

 

Le livre se lit facilement. On trouve aussi bien des informations à caractère scientifique que des exemples et des conseils très concrets.

 

Par exemple, en ce qui concerne Vivie et ses réveils la nuit, j’ai trouvé dans ce livre des pistes à suivre (pour les bébés à partir de 4 mois) :

 

– Un bébé de plus de 3 mois et de poids correct (5 à 6 kg) a les réserves qu’il faut pour ne plus se réveiller la nuit.

– Coucher Vivie dans son lit calme et réveillée et non pas endormie suite à une tétée. Pour l’instant, ça fonctionne, quelques minutes de pleurs et après elle s’endort (mais toujours deux tétées la nuit…). Ainsi, Vivie sait où elle est couchée. Quand elle se réveille, elle n’est pas étonnée et inquiète d’être dans son lit… Vivie ne devrait plus associer l’endormissement avec la tétée

– Petit à petit régulariser les siestes et les tétées de la journée.

– Avant de la coucher, lui dire  une petite phrase, toujours la même comme « Bonne nuit » ou « Bonne sieste »

– Quand elle pleure la nuit, ne pas se précipiter, elle peut être dans une phase de sommeil agité, attendre quelques minutes.

Diminuer progressivement la durée des tétées (ou biberons) la nuit.

– Un petit doudou ou lange avec l’odeur de maman aide le tout-petit à bien dormir.

 

Voilà, j’ai encore plein d’informations à découvrir : je n’ai pas encore lu ce guide entièrement, c’est ma lecture du soir actuelle…

 

Que pensez-vous de ce livre ?

(2 commentaires)

  1. Cam.

    Ce livre m’a été très utile et il se lit effectivement très facilement…
    ici il nous a particulièrement aidé sur les notions réveils ou bruits nocturnes et les différences avec nos cycles de sommeil à nous adulte …
    je le conseille également..
    merci pour ce site que je découvre ! ( et je vais commencer à garder mes couvercles de petits pots pour le jeu de la tire lire!! 🙂 )

  2. Virginie

    On m’a prêté ce livre à l’époque pour son aîné, et je l’avais trouvé très intéressant pour comprendre le sommeil des enfants. Néanmoins, les solutions proposées n’ont pas été miraculeuses. D’autres livres/approches n’ont pas eu plus de succès, j’avoue (celui d’Elizabeth Pantley m’avait séduite, c’est une approche « sans pleurs »). Nous avons réussi à obtenir nos premières nuits complètes vers 15-18 mois, en laissant le Papa gérer seul les réveils nocturnes, mais rechute à la moindre maladie, puis arrivée des cauchemars et réveils nocturnes. Seule la patience a fini par payer. Mais aujourd’hui, à presque 5 ans, il dort très bien! ;-).

    Nous revivons la même chose avec notre second. Pourtant, nous étions partis avec de bonnes résolutions, conscients des « erreurs » que nous avions pu faire avec le premier. Néanmoins, même si au début, les nuits étaient meilleures que celles de son frère… la tendance s’est finalement inversée. Aujourd’hui, à deux ans, il se réveille encore régulièrement au milieu de la nuit et les nuits complètes sont l’exception plutôt que la règle. Mais… finalement, on s’y est habitués! C’est énervant, c’est sûr, mais beaucoup moins fatiguant qu’au début :-).

    Bien qu’on n’ait jamais fait d’examen médical pour le confirmer, je soupçonne qu’ils aient tous les deux souffert de reflux : Pas moyen de les endormir sans hurlement, refus de la position couchée sur le dos, régurgitations régulières, respiration rauque après les tétées… Je les ai beaucoup allaité tous les deux (c’est toujours en cours pour le second), et ils ont toujours manifesté une nette préférence pour le dodo tout contre moi (les tututes et doudous ne marchaient pas, il fallait Maman), conséquence probable des tétées nocturnes (qui étaient la solution de facilité/de survie). Les avis sont très partagés là-dessus, et moi-même, ma position a beaucoup évolué sur cette pratique, toujours est-il que ça nous a permis de tenir le coup dans les moments de grande fatigue, sans doute au prix de mauvaises habitudes qui perdurent, mais que j’assume.

    Pour un éventuel troisième, est-ce que je ferais autrement? Sans doute que non. Il y a des enfants qui font leurs nuits dès la maternité, d’autres ont besoin de beaucoup plus longtemps, pour diverses raisons. Je fabrique visiblement des exemplaires de la seconde catégorie, et si nos pratiques éducatives n’ont pas permis de leur faire faire des nuits d’adultes rapidement, je ne pense pas que je les changerai radicalement pour autant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge