«

»

Mar 05

Apprendre à écrire les chiffres

 

Comment apprendre à écrire les chiffres à 3 ou 4 ans ? Comment comprendre la signification des nombres ? Si votre bout de chou est demandeur, n’hésitez pas à lui proposer des activités numériques avec des approches différentes.

 

Age de Lisette au moment de l’activité : 3 ans et demi

 

Où en est Lisette, 3 ans et demi dans son apprentissage des nombres ?

 

J’ai fait un petit bilan récemment lorsque je vous ai présenté un jeu de cartes pour apprendre les nombres, si cela vous intéresse, c’est ici.

 

Quels sont les apports de cette activité pour votre bout de chou?

 

A travers cette activité pédagogique, votre bout de chou va :

 

  • Tracer les chiffres de 0 à 9
  • Nommer les chiffres (par exemple le symbole « 5 » s’appelle « cinq »)
  • Placer la bonne quantité à côté de chaque nombre

 

Matériel nécessaire :

 

1) Un feutre de type velleda

2) Des pommes de pain en grand nombre (ou un autre objet en grande quantité, cela convient tout autant !)

3) Les chiffres de 0 à 9

Je vous présente le matériel que j’ai fabriqué. Cela m’a pris beaucoup de temps mais je compte l’utiliser pour de multiples activités avec Lisette puis plus tard avec Vivie puis avec Obé… Voilà pourquoi je souhaite du solide !

Apprendre à écrire les chiffres

 

  • J’ai imprimé en grand format les chiffres de 0 à 9 évidés (environ A4). Je les ai trouvés sur « Fiches maternelles », si elles vous intéressent, cliquez ici.

Pourquoi le choix d’un grand format ? Pour les petits débutants en graphisme, mieux vaut privilégier les grands supports. En effet, plus le tracé à réaliser est petit, plus il demande de précision. Une précision que le tout-petit ne maîtrise pas encore… Il doit d’abord s’entraîner à effectuer les gestes « en grand ».

  • J’ai modifié le 4 et le 7 pour qu’ils aient une forme plus « habituelle ».
  • J’ai découpé le tour de chaque chiffre.

Pourquoi ? Ainsi, Lisette voit nettement la forme du chiffre. Le chiffre se détache bien, surtout quand il est posé sur un support foncé (ce qui n’est pas le cas sur la photo…).

  • J’ai tracé au feutre rouge le bas de chaque chiffre.

Pourquoi ? Lisette sait que le trait rouge se place vers le bas. Elle place donc les chiffres correctement, les chiffres ne sont pas « la tête en bas ».

  • Au dos de chaque chiffre, j’ai tracé des petites croix au crayon à papier.

Pourquoi ? Lisette sait que les petites croix représentent l’arrière du chiffre. Cela l’aide beaucoup à placer le chiffre dans le bon sens.

  • Pour finir, j’ai fait chauffer ma plastifieuse ! J’ai choisi de laisser la feuille plastifiée entière, sans découper le tour du chiffre.

Pourquoi ? Lisette peut poser sa main à côté du chiffre, sur la feuille plastifiée. Elle maintient mieux le chiffre. Les chiffres sont ainsi plus faciles à ranger dans une pochette, ils ne s’enchevêtrent pas et ne gondolent pas…

 

Si le temps vous manque, vous pouvez simplifier, par exemple en traçant à la main le chiffre sur une feuille blanche. Vous pouvez aussi glisser le chiffre dans une pochette plastique transparente (le feutre de type velleda s’effacera également).

 

Déroulement de cette activité pour apprendre à écrire les chiffres

 

Au début de l’activité, je propose à Lisette les chiffres de 0 à 5. Je lui demande de me montrer et de me nommer les chiffres qu’elle connaît. Lisette ne connaît pas le zéro, elle le prend pour la lettre « O ». Je lui explique la signification du « zéro » : zéro gâteau, cela signifie pas de gâteau.

 

Nous prenons les chiffres un par un pour apprendre à les écrire. A l’école, Lisette a appris le 1 et elle a commencé à travailler sur le 2.

 

Je montre d’abord à Lisette, sans feutre, seulement avec mon doigt, le tracé du chiffre. J’insiste sur le point de départ, je lui précise quand elle doit lever son doigt (cela est nécessaire pour certains chiffres comme le 5). J’utilise des termes qu’elle emploie à l’école comme « un trait debout, un trait couché, un gros ventre… »

 

Ensuite, Lisette trace avec son doigt, en m’imitant plus ou moins correctement. J’évite de lui dire : « non, tu t’es trompée »… Lisette n’aime pas et cela pourrait « casser » sa motivation. Je lui demande si elle a envie que je l’aide à suivre le chemin et je guide sa main ou bien je lui montre quelques jours plus tard ou bien je laisse « filer », cela dépend de la situation !

 

Après cette étape, la récompense ! Lisette trace au feutre. Elle suit le « chemin du chiffre ».

Apprendre à écrire les chiffresApprendre à écrire les chiffres

 

Lisette est enthousiaste et me demande la suite des chiffres. Cela ne faisait pas partie du « programme » mais comment ne pas rebondir sur une envie d’apprendre d’un enfant ? Je sors donc le 6, 7, 8 et 9. Lisette se débrouille vraiment bien. Le 8 est le plus difficile à tracer, il tourne dans tous les sens !

 

C’est utile de savoir écrire les chiffres mais c’est encore plus important de connaître leur signification. Chaque nombre représente une quantité.

 

Lisette place autant de pommes de pain qu’il est nécessaire à côté de chaque chiffre.

 

Une première fois, dans l’ordre, du 1 au 5. Voici sa démarche : elle regarde le chiffre, par exemple « 3 ». Elle reconnaît le chiffre « trois ». Elle prend une pomme de pain en disant « un ». Elle prend encore une pomme de pain en disant « deux ». Elle prend encore une pomme de pain en disant « trois ». Elle s’arrête. Je ne sais pas si Lisette remarque qu’il y a une pomme de pain de plus à chaque fois, je ne crois pas. Je lui fais la remarque.

Apprendre à écrire les chiffres

Pour finir, même exercice, en complexifiant un peu : les chiffres sont dans le désordre…

 

Comment simplifier l’activité ?

 

Au lieu d’écrire à l’intérieur du chiffre, l’enfant peut placer des pions sur le chemin du chiffre (ou d’autres petits objets). Il prend ainsi conscience de la forme du chiffre. Vivie commence ce type d’activité.

 

D’autres variantes testées par Lisette pour mémoriser la forme des chiffres :

 

L’enfant peut colorier le chiffre. Il peut tracer des petits points à l’intérieur. Il peut reproduire le chiffre avec des boudins de pâte à modeler

 

Vous pouvez aussi lui faire remarquer les chiffres qui nous entourent dans la vie de tous les jours. Lisette aime « lire » les panneaux de limitation de vitesse, le numéro des maisons, les touches du téléphone…

 

Comment votre bout de chou a-t-il mémorisé la forme des chiffres ? Aime-t-il écrire les chiffres ?



(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. AnA

    J’adore et je viens justement d’acheter une plastifieuse !

    1. Boutdechou en éveil

      La plastifieuse… j’ai pris l’habitude de m’en servir très souvent. Je l’ai depuis 7 ans et elle tient toujours !

  2. viez

    Super ! j’ai justement commencé les quantités avec ma fille de 3 ans et 4 mois qui compte tout ce qui nous entoure et j’ai essayé de lui faire écrire les chiffres directement sous mon modèle mais ce n’est pas facile à cette âge. …
    encore un grand merci pour toutes ces idées !

    1. Boutdechou en éveil

      Merci pour votre petit mot. Lisette est demandeuse de ce type d’activité, plus scolaire, depuis qu’elle va à l’école. Elle m’écoute plus quand je lui donne des conseils pour suivre le tracé des chiffres dans le bon sens. Avant, elle aimait surtout compter à l’oral ou dessiner/écrire librement. Bonne soirée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge